Home 

Accès privé

Le gouvernement a annoncé le 8 février 2019 par un communiqué conjoint de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, sa décision de prolonger pour 5 ans le VRI – Labex Vaccine Research Institute suite à l’évaluation positive effectuée par le jury international.

Crée en 2011 lors de la première vague du programme d’investissement d’avenir (PIA1), le VRI a mis en place une nouvelle approche vaccinale innovante consistant à «reprogrammer» le système immunitaire via le développement de vaccins basés sur les connaissances les plus récentes en immunologie fondamentale, une voie innovante d’administration du vaccin, des stratégies de combinaison type prime/boost, et une approche intégrée pour l’évaluation fiable et reproductible des stratégies vaccinales.

Comme souligné par le jury international de l'ANR, le VRI a atteint des objectifs clés: i) le développement de vaccins innovants allant des concepts jusqu’à la validation in vitro; ii) le développement de nouvelles stratégies allant des modèles précliniques aux essais cliniques de phase I/II; iii) la mise en place de plateformes technologiques innovantes pour évaluer ces stratégies de vaccination; iv) un programme de Master 2 pour la diffusion des connaissances sur les vaccins au niveau national et européen et la participation à une école supérieure de santé publique numérique (Université de Bordeaux).

Ce programme intégré a conduit à sélectionner la première génération de vaccins innovants qui seront testés en essais cliniques de phase I/II en 2019, objectif principal du VRI annoncé en 2011.

Prochaines étapes

A l’avenir, le Labex concentrera ses efforts sur l'évaluation clinique de ces candidats vaccins afin de sélectionner la meilleure stratégie à développer dans de futurs plans de développement clinique. Cela nécessitera la poursuite d'un programme ambitieux associant l'amélioration des outils et stratégies de vaccination, leur sélection dans des modèles précliniques et une meilleure compréhension des mécanismes de réponse aux vaccins. L'expertise et le savoir-faire développés dans le consortium placent le VRI dans une excellente position et garantissent la réussite du programme.