Devenir volontaire Accélérez la mise au point de vaccins contre le VIH

Vous souhaitez participer à l’élaboration d’un vaccin préventif anti-VIH, qui représente la meilleure solution de contrôler et d’éradiquer l’épidémie de sida ?
Le VRI a pour mission de coordonner des essais cliniques, avec la collaboration de ses équipes scientifiques internationalement reconnues, afin d’accélérer la mise au point de vaccins contre le VIH.

Le VIH en chiffres

37,8 millions

Dans le monde, près de 38 millions de personnes sont actuellement infectées et vivent avec le virus VIH.

1,7 millions

1,7 millions de nouveaux cas par an.

6/10

Environ six personnes sur 10 vivant avec le VIH ont accès aux traitements antirétroviraux.

170 000

En France, on dénombre 170 000 personnes contaminées - dont près de 25 000 l’ignorent et continuent à propager l’épidémie.

6 200

6 200 nouveaux cas en 2018.

Qui peut participer à un essai de vaccin préventif contre le VIH ?

Les conditions qui permettent de participer à ces essais sont les suivantes :
• Avoir entre 18 et 65 ans.
• Ne pas être infecté(e) par le VIH et à faible risque de contamination.
• Être en bonne santé.
• Utiliser une contraception efficace (préservatif) durant tout l’essai.
• Ne pas être enceinte pendant l’essai et jusqu’à 4 mois après la dernière vaccination.
• Habiter à proximité de l’un des centres participant à l’essai.
• Être affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
• Être disponible pendant la durée de l’essai.

Il n’y a aucun risque d’être infecté par le virus du sida !

Comment se déroule un essai de vaccin préventif contre le VIH ?

• La durée : entre 6 mois et 1 an à compter de l’engagement du volontaire dans l’essai
• Un nombre de visites : entre 8 et 10 visites d’1 à 3 heures chacune
• Des échantillons de sang, numérotés de façon anonyme, sont prélevés et congelés pour constituer une biothèque. Ils servent à vérifier certaines données biologiques et effectuer des tests.
• Les résultats globaux sont habituellement connus 6 mois après la fin de l’essai et communiqués aux volontaires
• Une indemnisation est prévue pour chaque visite effectuée visant à compenser le temps consacré à l’essai.

Comment les problèmes de santé et de sécurité sont-ils gérés pendant les essais cliniques?

Le VRI prend toutes les précautions nécessaires pour s’assurer que les volontaires restent en bonne santé, sans risque, et informés tout au long des essais cliniques vaccinaux
• Il n’y a aucun risque d’infection par le VIH: seules des protéines ou des portions de protéines synthétiquement fabriqués sont utilisés dans les différents vaccins testés; il est impossible que ces protéines conduisent à une infection par le VIH.
• L’essai garantit une sécurité maximale, après avoir obtenu toutes les autorisations réglementaires et l’approbation des comités d’éthique.
• Chaque volontaire est suivi individuellement par un médecin de l’essai (connu sous le nom de médecin investigateur). Il peut être contacté à tout moment pour toute question concernant la santé du volontaire. Ses coordonnées sont communiquées à tous les volontaires individuellement lors de leur visite de pré-inclusion au centre de vaccination
• Comme pour la plupart des vaccinations, les vaccins testés peuvent provoquer des réactions cutanées à court terme au site d’injection (rougeur, gonflement, durcissement de la peau, démangeaisons, douleur, etc.) ou certains symptômes généraux transitoires (fièvre, fatigue, maux de tête, douleurs musculaires). et / ou douleurs articulaires, etc.).